Stick solaire invisible SPF 50
Stick solaire invisible SPF 50
Stick solaire invisible SPF 50
Stick solaire invisible SPF 50
Stick solaire invisible SPF 50
Stick solaire invisible SPF 50
Stick solaire invisible SPF 50
Stick solaire invisible SPF 50

Stick solaire invisible SPF 50

Protège (UVA & UVB), Hydrate, Apaise
Prix régulier 16,90€
/

Dès 6 mois & compatible grossesse 

Noté 100/100 sur Yuka

Le stick solaire SPF50 a été conçu pour protéger efficacement le visage contre les rayons UVA et les UVB grâce à ses trois filtres organiques nouvelle génération.

Sa formule combine 3 actifs indispensables, l'huile de pépins de Grenade, la vitamine E et la synergie de 3 cires végétales, assurant une dermoprotection contre le vieillissement cutané tout en hydratant et apaisant la peau lors de son exposition au soleil. Sa composition sûre et non irritante est adaptée aux enfants dès 6 mois, compatible avec la grossesse.

Invisible, non collant et sans film gras résiduel, le stick a été spécialement pensé pour être étalé facilement tout en offrant une texture agréable sur la peau. Le format pratique le rend transportable partout, faisant du Stick Solaire Monjour, votre allié pour toutes les activités estivales en famille.

*Formule testée sous contrôle dermatologique

En savoir plus Moins
Contenance
  • Adapté aux peaux sensibles
  • Dès 6 mois et compatible avec la grossesse
  • Invisible, non collant, non gras
  • Respecte les algues marines

Achat en une fois

1 Produit 16,90€

Économisez 15%

2 Produits
33,80€ 28,74€

Économisez 20%

3 Produits
50,70€
40,56€
Expédié à partir du 3 juin
Livraison 2 jours ouvrés Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Liste INCI
(International Nomenclature of Cosmetic Ingredients)

Dicaprylyl Carbonate, Glyceryl Stearate, Triethyl Citrate, Helianthus Annuus Seed Cera, Diethylamino Hydroxybenzoyl Hexyl Benzoate, Bis-Ethylhexyloxyphenol Methoxyphenyl Triazine, C10-18 Triglycerides, Ethylhexyl Triazone, Isoamyl Laurate, Amylopectin, Jojoba Esters, Polyglyceryl‐3 Stearate/Sebacate Crosspolymer, Parfum, Helianthus Annuus Seed Oil, Punica Granatum Seed Oil, Tocopherol, Amylose, Polyglycerin-3, Acacia Decurrens Flower Cera, Alkanna Tinctoria Root Extract

Filtres solaires

  • Benzoate de diéthylamino hydroxybenzoyl hexyle (DHHB) : Filtre organique nouvelle génération. protégeant contre les UVA.
  • Octyl Triazone : Filtre organique nouvelle génération protégeant contre les UVB
  • Bemotrizinol (BEMT) : Filtre organique nouvelle génération protégeant contre les UVA et UVB

Actifs hydratants & apaisants

  • Huile de pépin de grenade & Vitamine E : Antioxydant très puissant qui protège la peau contre le stress oxydatif et le stick de l'oxydation
  • Synergie de cires végétales (tournesol, mimosa & jojoba) : améliorent le toucher et apportent confort et hydratation

Actifs aux doubles propriétés peau et texture

  • Carbonate de dicaprylyle, Laurate d'isoamyle, Citrate de triéthyle: maintient la peau en bon état en l'assouplissant et en l'adoucissant et solubilise les filtres solaires
  • Amylopectine et Amylose : absorbe le gras procurant un effet non collant du stick
  • C10-18 triglycérides : apporte le côté fondant au stick et facilite son étalement sur la peau
  • Esters de jojoba et Polyglycérin-3 : améliore le toucher et apporte confort et hydratation
  • Stéarate de glycéryle : Confère la consistance solide du stick
  • Extrait de racine d’orcanette des teinturiers : Colorant naturel conférant une couleur ensoleillée au stick
  • Polyglycéryl-3 stéarate/sebacate crosspolymère : Améliore la résistance à l'eau du stick

Conseils d’utilisation

Étape 1

Appliquer une quantité généreuse sur le visage, le cou et les oreilles de façon homogène.*
*Une faible quantité appliquée entraîne une baisse d’efficacité de l’écran solaire de 75%

Étape 2

Attendre 30 min avant d’aller se baigner pour faire pénétrer le produit dans la peau.

Étape 3

Appliquer de nouveau le stick toutes les 2 heures, après chaque baignade (après s’être essuyé(e) avec la serviette) et en cas de transpiration.

Customer Reviews

Be the first to write a review
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
Test de toxicité sur les algues :
Chez Monjour, nous nous engageons à respecter les algues marines, c’est pourquoi nous avons élaboré le stick avec des actifs non toxiques pour l’écosystème marin. Pour confirmer cette absence de nocivité, un test a été effectué selon une norme appelée ISO 10253 :2016* . *ISO 10253 :2016 : Qualité de l’eau – Essai d’inhibition de la croissance des algues marines de Skeletonema sp. et Phaeodactylum tricornutum.  
 
Comment a été réalisé le test ?
Des algues marines Phaeodactylum tricornutum, cultivées dans des conditions de croissance identiques à leur environnement traditionnel, ont été exposées à une concentration de stick solaire équivalente à celle appliquée régulièrement sur la peau pendant 72h. Le potentiel toxique est déterminé en évaluant l'inhibition de la croissance des algues.
 
Quels sont les résultats du test ?
Aucun impact sur la croissance des algues après 72h n'a pu être observé, confirmant l'absence de toxicité du stick pour les algues marines.
  
Emballage et recyclage :
Le stick est fabriqué à partir de plastiques 100% recyclables : • PP (propylène) • PET (polyéthylène téréphtalate) • PETG (polyéhtylène téréphtalate glycolisé) Fin de vie du Stick Solaire Monjour : le contenant vide du Stick Solaire SPF50 doit être jeté dans les bacs ou poubelles jaunes Que devient l'emballage du Stick Solaire Monjour après l'avoir jeté ? Le stick est entièrement recyclé pour donner vie à de nouveaux emballages (et cela plusieurs fois).

FAQ

La peau des bébés est très fine, par conséquent, une exposition au soleil brûle très facilement leur peau.

• Avant 6 mois, l'utilisation d'écran solaire n'est pas recommandée car la peau est trop fine et pourrait être sujette aux réactions allergiques. Il est donc indispensable de protéger bébé au maximum (vêtements UV, chapeau, lunettes de soleil) en évitant toute exposition au soleil (ombre).

• Entre 6 mois et 1 an, l'utilisation d'écran solaire est possible à condition d'utiliser des crèmes adaptés à leur peau SPF50 ou 50+ (hypoallergénique, filtres solaires adaptés), comme c'est le cas du Stick Solaire SPF50 Monjour. L'exposition des bébés directement au soleil doit être évitée, il est nécessaire de le protéger au maximum des rayons UV en privilégiant l'ombre et les protections physiques (vêtements, chapeau, casquette, lunettes de soleil).

• Après 1 an, l'exposition directe au soleil est possible mais tout de même à éviter au maximum. Plus la peau sera exposée tôt au soleil et plus le risque de dommage sera important. D'autant plus que durant l'enfance, le corps est en plein développement et les cellules sont en pleine croissance, ce qui les rendent davantage sensibles aux dommages provoqués par les rayons UV.

L'intensité des UV dépend de plusieurs facteurs :

→ Le moment de l'année : les UV sont les plus intenses aux cours des mois de juin-juillet-août

→ La localisation du soleil dans le ciel. Il faut raisonner en heure du soleil (positionner le soleil en fonction d'un cadran) et non en heure locale (celle de votre montre). Lorsque le soleil se positionne

• Entre 11h et 13h du cadran, 20-30% des rayons UV sont émis.

• Entre 9h et 15h du cadran, 75% des rayons UV sont émis.

→ L'altitude à laquelle vous vous trouvez : plus l'altitude est élevée et plus les rayons UV sont intenses (moins d'atmosphère est présent pour absorber les rayons)

Un des risques les plus conséquents de l'exposition au soleil de la peau est celui de développer un cancer cutané. D'après la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM), plus de 80% des cancers de la peau sont liés à une exposition excessive au soleil.

Les rayons UV peuvent traverser jusqu'85% des nuages, il est donc indispensable d'appliquer un écran solaire même par temps nuageux (ce conseil est d'autant plus important pour les enfants/bébés).

Non la crème solaire ne suffit pas à protéger la peau car même avec un écran SPF50 comme celui du Stick Solaire SPF50 Monjour, 2% des rayons peuvent pénétrer la peau (et l'écran total n'existe pas encore).

Non, la peau crée une barrière cutanée contre le soleil, c'est le bronzage. Cette réaction, très appréciée l'été, n'est au final pas apprécié par votre corps qui se défend en produisant de la mélanine (à l'origine du bronzage). Cependant, cette barrière cutanée possède un indice de protection compris entre 3 et 5.

Une peau bronzée est mieux protégée du soleil mais elle n'exclut pas le risque de coups de soleil et de cancers cutanés car l’indice de protection est relativement faible.

Oui, l'eau possède un taux de réverbération des rayons UV de 5% mais ce n'est pas la seule :

• L'herbe et la terre possède une réverbération de moins de 10%

• La neige réverbère 80% des rayons UV

• Le sable sec d'une plage réverbère 15% des rayons UV (et oui c'est supérieur à l'eau !)

• L'écume de mer réverbère 25% des rayons UV

Non, et cela est même plutôt dangereux. Une fois la date de péremption passée, il n'y a aucune preuve que l'écran solaire protège toujours contre les UV. Il est donc important d'acheter un nouvel écran solaire protecteur.

De plus, une fois ouvert, il est très important de respecter la période après ouverture (PAO) symbolisée par le logo ci-dessous. Une fois cette période dépassée, le produit n'est plus considéré comme protégeant efficacement des UV. Par conséquent, il peut être dangereux d'exposer sa peau au soleil avec un écran dont la période après ouverture est dépassée.

Des produits cleans et naturels

DÉCOUVRIR NOS ENGAGEMENTS